Qu’est ce que la méditation de pleine conscience?

Méditer, ça n’est pas ce que l’on pense. L’intention n’est pas de faire le vide, de se détendre, de « rester zen ». Méditer, c’est avant tout se familiariser avec ce qui est. C’est laisser advenir ce qui est, c’est renaître dans la spontanéité de l’instant présent en prenant conscience à quel point nous sommes traversés d’idées, de pensées, d’opinions, de sensations. Méditer, c’est se reconnecter avec son corps, son coeur et son esprit.

La pratique de la méditation ouvre ainsi la voie à une investigation douce et bienveillante de la nature de son propre esprit. Elle permet de percevoir qu’il est possible de sortir de ses propres afflictions et de gagner peu à peu en liberté, en sagesse et en paix.

La pleine conscience

La pleine conscience est une des composantes naturelles du fonctionnement de notre esprit. Elle émerge spontanément lorsque nous posons notre attention sur ce que nous vivons dans le moment présent. Cette attention doit être portée et maintenue instant après instant, de façon intentionnelle et sans jugement. Si l’idée est simple, sa mise en oeuvre est complexe et demande apprentissage et entraînement. En effet, le fonctionnement habituel de notre esprit est de vagabonder, de ressasser le passé ou d’anticiper l’avenir.

La pleine conscience atténue nos pensées parasites, stabilise l’esprit et le corps et nous rend pleinement disponible dans l’instant. Nous sommes alors dans une plus grande qualité de présence et d’attention face à nos expériences vécues, qu’elles soient agréables, désagréables ou neutres. Ainsi, nous sommes moins victimes de nos conditionnements habituels générateurs de mal-être, de souffrance et de stress.

La pleine conscience, telle qu’elle est abordée par Ressource Mindfulness, combine les acquis de différents domaines de connaissances et de pratiques: psychologie, neurosciences, sciences comportementales et sociales, traditions méditatives et spirituelles, médecine contemporaine basée sur les preuves, pédagogie interactive, travail corporel.

On parle parfois de pleine conscience, mais aussi de pleine présence, de présence attentive et attentionnée ou de mindfulness (en anglais)

Les interventions basées sur la pleine conscience

Les approches de pleine conscience ont été adaptées à notre mode de vie contemporain dès le début des années 80 par Jon Kabat-Zinn, docteur en biologie moléculaire diplômé du MIT aux Etats-Unis.

En combinant sagesses et connaissances anciennes à la médecine, la psychologie et les sciences modernes, Jon Kabat-Zinn a tout d’abord créé un programme de gestion du stress basé sur la pleine conscience, appelé MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction – Réduction du Stress basée sur la Pleine Conscience).

Initialement développée en milieu hospitalier pour atténuer le stress lié à la chronicité de la maladie ou de la douleur, la pratique de la méditation de pleine conscience s’est ensuite déployée dans de nombreuses sphères de notre société, en lien avec le monde de l’éducation, du travail, mais aussi le vieillissement, l’alimentation, le management, le sport de haut niveau, le monde carcéral, etc.

Pratiqués dans un contexte laïque, les programmes basés sur la pleine conscience sont donc nés de la rencontre entre deux mondes de connaissance:

  • d’un côté, la méditation de pleine conscience qui trouve son origine dans la tradition de la psychologie bouddhiste sous la forme d’enseignements et de pratiques (vipassana) développant les qualités universelles de présence attentive, de compassion et de sagesse,
  • et de l’autre, celui de la science, de la médecine et de la psychologie occidentale.

Une approche validée scientifiquement

Depuis 30 ans, la recherche scientifique s’intéresse aux programmes basés sur la pleine conscience qui, organisés selon un protocole précis, facilitent la réplication d’études. La science a ainsi mis en lumière de nombreux bienfaits sur la santé (réduction du stress et résilience au stress, meilleure régulation émotionnelle, concentration, neuroplasticité, etc) ainsi que sur de multiples pathologies liées au stress (douleurs chroniques, inflammation, psoriasis, hypertension, etc).

Pour aller plus loin

 

Pendant quatorze ans, il a emmené les célébrités à l’autre bout du monde dans « Rendez-vous en Terre inconnue ». Désormais, Frédéric Lopez est devenu l’un des ambassadeurs des bienfaits de la méditation. Pour soi, pour les autres, pour tout le monde. Il en parle - très bien - sur le plateau de Quotidien.

« Nous déployons beaucoup d'efforts pour améliorer les conditions extérieures de notre existence, mais en fin de compte c'est toujours notre esprit qui fait l'expérience du monde et le traduit sous forme de bien-être ou de souffrance.

Si nous transformons notre façon de percevoir les choses, nous transformons la qualité de notre vie.

Et ce changement résulte d'un entraînement de l'esprit que l'on appelle méditation. »

Jon Kabat-Zinn

professeur émérite de médecine, fondateur et directeur de la Clinique de Réduction du Stress et du centre pour la pleine conscience en médecine de l'université médicale du Massachusetts.